Y avait un'fois un pauv' gas,
Qu'aimait cell' qui ne l'aimait pas.

Ell' lui dit: "Apport' moi d'main,
L'coeur de ta mèr' pour mon chien".

Va chez sa mère et la tue,
Lui prit l' coeur et s'en courut.

Comme il courut il tomba,
Et par terre l' coeur roula.

Et pendant que l' coeur roulait,
Entendit l' coeur qui parlait.

Et l' coeur disait en pleurant:
"T'es tu fait mal mon enfant?"


Jean RICHEPIN
(1849-1926)


Victor dela Montagne schreef een Nederlandstalige bewerking van dit gedicht.
Ingezonden door Constant Broos
HTML: Marc van Oostendorp, voor het Project Laurens Jz. Coster